fbTop Gagnants / Perdants hebdomadaires | IFCM France

Top Gagnants / Perdants hebdomadaires

Au cours des 7 derniers jours, le dollar américain a continué de s'affaiblir dans un contexte d'inflation élevée et de plans de relance économique à grande échelle aux États-Unis. En même temps, les prix des métaux non ferreux et précieux ainsi que des matières premières agricoles ont augmenté. Dans ce contexte, les devises des pays de matières premières se sont renforcées: le dollar néo-zélandais, la couronne norvégienne et le rand sud-africain. Les actions de la société minière australienne Sandfire Resources ont augmenté. Les actions de la société minière aurifère australienne ont chuté à la suite de leur placement supplémentaire et des plans d'achat de la mine Tropicana Gold.

Au cours des 7 derniers jours, le dollar américain a continué de s'affaiblir. Le paquet général de mesures de relance économique aux États-Unis pourrait atteindre 4 billions de dollars. Dans ce contexte, l'inflation américaine a grimpé de 0,6% en mars par rapport à février. Il s'agit de la plus forte augmentation mensuelle depuis août 2012. En termes annuels, l'inflation américaine en mars était de 2,6%, ce qui est beaucoup plus élevé que le taux de la Fed (+ 0,25%) et le rendement de l'obligation américaine à 10 ans. En même temps, les dirigeants de la Fed déclarent constamment la nécessité de maintenir un taux bas et de poursuivre le rachat de titres à hauteur de 120 milliards de dollars par mois (programme d'assouplissement quantitatif actuel). Le dollar néo-zélandais s'est renforcé à la suite d'une déclaration de la Banque de Réserve de Nouvelle-Zélande (BRNZ) selon laquelle elle maintiendra sa politique actuelle. En même temps, il existe une probabilité d'augmentation du taux (+ 0,25%) en cas d'augmentation de l'inflation.

Au cours des 7 derniers jours, le dollar américain s'est affaibli par rapport à presque toutes les devises. La raison principale en était le nouveau plan du président américain Joe Biden pour développer l'infrastructure américaine d'un montant de 2 billions de dollars. L'ensemble global de mesures de relance économique pourrait atteindre 4 billions de dollars, ce qui augmente les risques inflationnistes. L'économie américaine montre des signes de reprise active de l'épidémie de coronavirus. Néanmoins, selon le procès-verbal du FOMC de mars, la Fed entend maintenir des taux bas et une politique monétaire souple. C'est un autre facteur de l'affaiblissement du dollar. À son tour, l'euro s'est renforcé en prévision de la reprise des vaccinations de masse en Europe. En outre, en mars, la croissance des indicateurs économiques européens de l'activité commerciale Markit PMI dans le secteur manufacturier et des services a dépassé les prévisions.

Au cours des 7 derniers jours, les prix du pétrole, des métaux non ferreux et d'autres matières premières minérales, bien qu'ils aient diminué, mais sont restés à un niveau élevé. Grâce à cela, il y a eu un renforcement des monnaies des pays de matières premières: le dollar canadien, les dollars australien et néo-zélandais, le peso mexicain et le rand sud-africain. Le yen japonais s'est affaibli après la publication d'indicateurs économiques négatifs: balance commerciale, production industrielle et un certain nombre d'autres indicateurs de l'activité commerciale dans l'industrie. De plus, le yen a été négativement affecté par l'opinion du responsable de la Banque du Japon, Haruhiko Kuroda, selon laquelle l'inflation japonaise n'atteindra probablement pas le niveau cible de + 2% d'ici 2024. En janvier 2021, il était de -0,6% en termes annuels. Les investisseurs estiment que la Banque du Japon poursuivra sa politique monétaire souple. .

Au cours des 7 derniers jours, les cotations du pétrole ont continué de croître. Dans ce contexte, il y a eu un renforcement des monnaies des pays producteurs de pétrole: le rouble russe et le dollar canadien. Le dollar néo-zélandais s'est affaibli après la publication d'indicateurs économiques négatifs: ANZ Business Confidence et Electronic Retail Card Dépenses.

Au cours des 7 derniers jours, les prix du pétrole ont continué d'augmenter. Les métaux précieux, y compris l'or, ont chuté de prix. Dans ce contexte, il y a eu une augmentation des actions des compagnies pétrolières, le renforcement du rouble russe et l'affaiblissement des dollars australien et néo-zélandais, ainsi que du rand sud-africain. Le dollar américain se renforce dans un contexte de croissance continue des rendements des obligations d'État américaines.

Signaux de trading avec une probabilité de 80% par Autochartist

  • Facile à utiliser
  • Entièrement automatique
  • Large gamme d'analyses