fbAnalyse technique OIL | L'OPEP + augmentera la production de pétrole | IFCM France

Analyse technique OIL : 2020-08-03

Recommandation pour Pétrole (WTI):

Vendre
Vente forteVendreNeutreAcheterAchat fort

Inférieur à 39

Sell Stop

Supérieur de 43

Stop Loss

Expert Avatar
Senior expert analytique
Articles 1646
indicateurVALUESignal
RSI Vendre
MACD Neutre
MA(200) Neutre
Fractals Neutre
Parabolic SAR Vendre
Bollinger Bands Neutre

Analyse graphique

IFC Markets Tech Analysis

Sur la période quotidienne, Oil: D1 depuis près de 2 mois, il se trade dans une fourchette neutre étroite. Un certain nombre d'indicateurs d'analyse technique ont formé des signaux pour une baisse. Nous n'excluons pas un mouvement baissier si le Oil tombe sous la bande inférieure de Bollinger: 39. Ce niveau peut être utilisé comme point d'entrée. La limitation initiale du risque est possible au-dessus des deux dernières fractales supérieures, la ligne de Bollinger supérieure, la ligne de moyenne mobile de 200 jours et le signal Parabolique: 43. Après avoir ouvert un ordre en attente, déplacez l'arrêt en suivant les signaux de Bollinger et Parabolique vers le bas fractal suivant. Ainsi, nous modifions le ratio bénéfice / perte potentiel en notre faveur. Les traders les plus prudents, après avoir conclu une transaction, peuvent accéder au graphique de quatre heures et définir un stop-loss, en le déplaçant dans le sens du mouvement. Si le prix dépasse le niveau d'arrêt (43) sans activer l'ordre (39), il est recommandé de supprimer l'ordre: il y a des changements internes du marché qui n'ont pas été pris en compte.

Analyse fondamentale

Les pays de l'OPEP + augmentent la production de pétrole de 1,5 million de barils par jour (bpj) à partir du 1er août 2020. Les cotations de Oil vont-elles baisser?

Le 15 juillet 2020, les pays de l'OPEP + ont convenu de réduire la limite de production de 9,7 millions de bpj à 7,7 millions de bpj à partir du 1er août. Cela signifie que la différence ou 2 millions de bpj devrait également commencer à entrer sur le marché mondial. L'augmentation réelle sera moindre et s'élèvera à 1,5 million de bpj, car un certain nombre de pays comme l'Irak et le Nigéria ont dépassé leurs quotas de production pétrolière dans le passé. En mai, le quota global de réduction de l'OPEP + n'a été atteint qu'à 87%, raison pour laquelle le marché mondial a reçu 1,26 million de barils par jour de plus qu'il n'aurait dû. Cela n'a pas empêché la croissance des cotations pétrolières. En juin, le quota a été atteint à 107%. La prochaine augmentation de la production, également de 2 millions de bpj, n'est prévue qu'au début de 2021, lorsque la limite de production de l'OPEP + sera réduite à 5,7 millions de bpj. Un autre facteur négatif pour les prix du pétrole pourrait être la poursuite de l'épidémie de coronavirus. Un certain nombre de pays sont en mesure de réintroduire la quarantaine, ce qui réduira la demande.

Signaux de trading avec une probabilité de 80% par Autochartist

  • Facile à utiliser
  • Entièrement automatique
  • Large gamme d'analyses

Meilleur service et meilleures conditions de trading pour le trading

Nous sommes prêts à vous aider pour toute question 24 heures sur 24.

NB: Cet aperçu a un caractère instructif et didactique, publié gratuitement. Toutes les données, comprises dans l'aperçu, sont reçues de sources publiques, reconnues comme plus ou moins fiables. En outre, rien ne garantit que les informations indiquées sont complètes et précises. Les aperçus ne sont pas mis à jour. L'ensemble de l'information contenue dans chaque aperçu, y compris l'opinion, les indicateurs, les graphiques et tout le reste, est fourni uniquement à des fins de familiarisation et n'est pas un conseil financier ou une recommandation. Tout le texte entier et sa partie, ainsi que les graphiques ne peuvent pas être considérés comme une offre de faire une transaction sur chaque actif. IFC Markets et ses employés, dans n'importe quelle circonstance, ne sont pas responsables de toute action prise par quelqu'un d'autre pendant ou après la lecture de l’aperçu.